-- --
Saturday, 28 May 2022
Menu

Le pho vietnamien

Édité: 18/03/2022 - Visiteurs: 2876

La cuisine vietnamienne est connue pour une variété abondante et exceptionnelle qui ne cesse de séduire les voyageurs de tous les coins.
Si le Vietnam a pu faire une place dans le top des meilleures destinations gastronomiques, un plat occupant une place d'honneur dans son patrimoine culinaire, est incontestablement le "pho".
Le pho est depuis longtemps si inspirant que des écrivains lui ont donné vie avec tant de belles-lettres intemporelles.

Pour de nombreux, ce n'est qu'à Hanoi qu'on peut goûter au meilleur pho en appréciant toute sa finesse.
Sachant aussi que la capitale du Vietnam figure parmi les villes gastronomiques « les plus attrayantes du monde » selon une récente enquête du quotidien The Daily Telegraph.

Recettes pour 6-8 personnes
Bouillon :

 

  • 500 g environ de plat-de-cote avec os
  • 500 g de jarret de bœuf
  • 500 g gîte à la noix, rond de gîte
  • 1 à 2 gros os à moelle
  • 3-6 morceaux de queue de bœuf
  • 1 morceau de gingembre de ~50g
  • 300 g de daïkon (radis blanc) (pour rendre le bouillon sucré naturellement)
  • 3 gros oignons (pour rendre le bouillon sucré naturellement)
  • Épopées :
  • 10 clous de girofle
  • 2-3 cardamomes noires
  • 6 badianes (étoile d'anis)
  • 1 c. à soupe de graines de coriandre
  • 1/2 cuillère à café de grains de poivre noir
  • 1 bâtonnet de cannelle de 7 cm
  • 2 gousses d'ail
  • Assaisonnement :
  • 40 g de sucre candi
  • 1 cuillère à soupe de gros sel
  • 3 ou 4 cuillères à soupe de nuoc mam ou plus selon goût
  • Pour le service :
  • 500g gîte à la noix, rond de gîte ou 500g filet de bœuf émincé en fines tranches (Rumsteack)
  • 500 g de nouilles de riz fraîches pour le pho
  • 6 tiges de basilic thaï
  • 2 cédrats verts
  • 1 ou 2 piments frais (facultatif, selon votre goutte)
  • 12 tiges de coriandre longues
  • 4 tiges de menthe
  • 8 tiges de ciboule (ou cive)
  • 200 g de germe de soja
  • 1 oignon blanc ou violet


 Préparation :


1. Mettez les gros os à moelle puis les mariner avec l'eau mélangée avec 2 cuillères à soupe du sel, 1 morceau de gingembre (50gr) haché, 2 cuillères à soupe de jus de citron vert au bout de 3-4h puis lavez -les pour enlever les mauvaises odeurs s'il y en a!


2. Remplissez 6 litres d'eau à ébullition dans une marmite assez grande en ajoutant un morceau gingembre (50 g) haché et un verre d'alcool blanc puis, ajoutez les os à moelle, le jarret et le plat-de-côte, les morceaux de queue de bœuf, et laissez cuire pendant 15 minutes à feu fort puis sortez et rincez la viande. Videz la marmite et nettoyez la bien.


3. Remettez tous les os à moelle et la viande de bœuf (gîte à la noix roulée avec le fil), dans 6 litres d'eau froide et faites le tout à ébullition dans la marmite, puis réduisez à feu moyenger pour maintenir un lé pendentif frémissement 1 heure. essayez d'écumer régulièrement.


4. En attendant, faites griller directement sur le feu (si possible pour avoir plus de saveur, sinon dans une poêle à 240°C pendant 5 minutes), le gingembre non pelé nettoyé et les oignons entiers sépluchés, puis torréfiez toutes les autresépices dans la poêle durant 2 ou 3 minutes. Cela relève plus de saveur du bouillon. Puis, mettez dans un petit sac tissu ou dans un morceau de tissu.


5. Après 2 heures de cuisson de la viande, traduit les oignons entiers déjà grillés (enlevé la peau) et le daïkon coupé en 4, le gingembre grillé (non épluché) dans le bouillon. Ajoutez ensuite les épices au bouillon avec le sucre candi et le sel et les gousses d'ail. Maintenez le bouillon à petits frémissements et laissez mijoter encore 2 heures. essayez d'écumer régulièrement en faisant la marmite ouverte.


6. Après de 2 heures de cuisson (3h de cuisson pour la viande), sortez seulement gîte à la noix, le jarret et la partie de viande du plat-de-côte et laissez refroidir dans l'eau froide avant de mettre au frais . Il ne faut pas sortir l'os. Enlevez et jetez les épices, le gingembre, les oignons et le daikon.


7. Continuez à bouillir le bouillon en rajoutant un litre d'eau chaude et maintenez la cuisson de l'os en maintenant un léger frémissement pendant 2 à 3 heures.


8. Essayez de dégraisser le bouillon en écumant doucement le gras à la surface du bouillon et assaisonnez avec 3 ou 4 cuillères à soupe de nuoc mam, goûtez et rectifiez la goutte.


Préparation des bols et le service :
1. Avant le service, faites tremper les nouilles de riz dans l'eau 30 minutes (Si vous pourriez acheter des nouilles fraîches, oubliez cette étape !) et les cuire dans l'eau bouillante pendant 1 à 2 minutes.


2. Fates rincer abondamment sous l'eau froide et égouttez. Pour les réchauffer, avec l'aide d'une grande passoire à mailles fines, replongez une portion de pâte rapidement dans l'eau bouillante avant de les mettre une portion dans chaque bol. (On peut conserver la soupe au chaud plus longtemps en mettant les bols dans l'eau bouillante avant le service).


3. Maintenez le bouillon à ébullition puis mettez les morceaux de queue de bœuf et servez les à côté dans un plat pour accompagner le pho.


4. Hachez la viande cuite en tranches fines ( viande refroidie, la coupe fine en est facilitée). Avec l'aide d'une passoire, plongez les rapidement dans le bouillon afin de les réchauffer ou pour précuire rapidement le bœuf cru avant de les mettre dans les bols. Disposez les sur les nouilles de riz dans chaque bol en rajoutant des herbes aromatiques.


5. Ciselez le vert de ciboule et faites cuire vite le blanc de ciboule dans le bouillon à ébullition. Effeuillez les herbes, ciselez la coriandre longue, réservez quelques tiges d'herbes avec les germes de haricot dans une assiette. Coupez les citrons verts en quartiers et ciselez le piment. Continuez à éplucher et trancher l'oignon en très fines rondelles puis les mettre dans un bol d'eau froide et les sortir puis poser les dans une grande assiette pour la table.


6. Essayer de slippers dans chaque bol, une portion de nouilles de riz réchauffée avec un peu de germes de soja, quelques lamelles de viande de bœuf cuite et une portion de viande de bœuf crue précuite dans le bouillon ou un morceau de queue de b. Étaler le vert de ciboule, quelques tiges de blanc de ciboule et quelques rondelles fines d'oignon cru puis versez bien brûlant le bouillon dans chaque bol en veillant à bien arroser la viande . Mettez d'autres herbes aromatiques ciselées et servez aussiôt possible. On peut presser un peu de citron vert dans le bol de pho et rajouter les herbes aromatiques à si l'on en veut plus.
Bon succès et bon appétit

AUTRES NOUVELLES
  • Êtes – vous un fan de soupe de nouilles? une fois arrivé à Hanoi, ne ratez pas le Bun Thang, une soupe très connu qui contribue à créer l’originalité de la cuisine hanoienne en particulier et de la cuisine vietnamienne en commune. Ce plat léger est apprécie par son raffinement, sa diversité des ingrédients ainsi que sa saveur. Cette recette est vraiment si facile à cuisinier. Ses ingrédients existent beaucoup dans les...
  • S'il existe un met d'Asie du Sud-est qui est susceptible de ravir les convives autant que les sushis des Japonais, c'est nul doute, la vedette des encas vietnamiens, call cuon. On les appelle “rouleaux de printemps”, mais aussi “ rouleaux d'emps”mais aussi “ rouleaux d'emps Léger, nutritif et appétissant, qu'attendre de mieux pour une entrée parfaite ?
  • La citrouille est un aliment nutritif, fournissant de nombreuses vitamines et minéraux xénéfiques pour la santé. La soupe de citrouille aux crevettes et aux boulettes de viande est une soupe qui combine des ingrédients nutritifs et est très saine